A 25 ans, je m’installe comme médecin généraliste à Jemappes, près
de Mons. Les inégalités sociales sont flagrantes. Ce constat me donne
l’envie de faire bouger les choses ; la politique est le moyen que je
choisis. Ce parcours débute en 1994, je suis élu conseiller communal.

En 2001, je deviens Président du CPAS de Mons ; le mandat
politique qui me tient toujours le plus à cœur aujourd’hui.

En 2004, élu Député wallon, je siège au sein des Commissions Action
Sociale, Santé et Affaires intérieures. Mon expérience de terrain (ancien
médecin généraliste et surtout seul député Président de CPAS !) me
permet d’enrichir les débats parlementaires avec une vision
complémentaire.

En 2006 et 2012, la présidence du CPAS m’est à nouveau confiée. Je
continue à l’assumer avec enthousiasme et assiduité.

En 2011, je deviens Bourgmestre faisant fonction, une mission qui
marquera fortement mon aventure politique.

Je reprends la présidence du CPAS en 2013. C’est également l’année où
je deviens Président des intercommunales IMIO (Intercommunale de
Mutualisation Informatique et Organisationnelle) et de IDEA
(Intercommunale de développement économique).

En avril 2016, suite au changement de majorité, le Bourgmestre me
propose de gérer les finances et le budget de la Ville de Mons,
auparavant confiée à notre partenaire MR, ce que j’accepte.

Aujourd’hui, ma candidature est proposée pour la présidence du Centre
Hospitalier Universitaire et Psychiatrique de Mons-Borinage
(CHUPMB). C’est pour moi un immense honneur et un challenge stimulant
qui vient compléter mon parcours de médecin généraliste.

Pour pouvoir m’y consacrer pleinement, je quitterai la présidence de l’IDEA.
J’y ai vécu des années passionnantes en collaboration avec des équipes exceptionnelles.